Qu’est-ce le RTC ?

Le RTC (Réseau Téléphonique Commuté) est souvent désigné comme le réseau téléphonique traditionnel. Il fonctionne grâce au réseau cuivre. Longtemps au cœur de nos communications, le RTC est désormais amené à disparaître, on parle "d'arrêt du RTC", au profit de technologies plus modernes : la téléphonie sur IP.

RTC : qu’est-ce que c’est ?

Né à la fin du XIXe siècle, le réseau téléphonique commuté est un réseau de télécommunications conçu pour le transport de la voix sous forme analogique. Le RTC utilise la commutation de circuits , une méthode qui établit un chemin physique dédié entre l'appelant et l'appelé pour toute la durée de l'appel.

Le RTC exploite les lignes téléphoniques en cuivre, qui ont été installées dans toutes les communes en France au cours du XXe siècle. Ces lignes servent à transporter les signaux électriques représentant les voix des personnes en communication.

Comment fonctionne le réseau téléphonique commuté ?

Le RTC fonctionne en établissant une connexion physique entre deux points pour la durée d'un appel téléphonique. Quand vous passez un appel, le réseau créé un circuit dédié qui reste ouvert pour toute la durée de l'appel. Cette connexion est établie via un réseau complexe de lignes téléphoniques, de commutateurs et d'autres équipements. Concrètement, le téléphone fixe est branché sur la prise en forme de T (murale).

Ce mode de fonctionnement garantit une qualité de service constante, puisque la capacité du circuit est réservée et n'est pas affectée par d'autres utilisateurs. Cependant, ce fonctionnement a aussi un point faible : la capacité est gaspillée lorsque la ligne n'est pas utilisée.

Pourquoi la fin du RTC et par quoi le remplacer ?

Technologie révolutionnaire à sa création, le réseau téléphonique commuté a permis de connecter les téléphones de millions de foyers et d'entreprises à travers le monde. Cependant, le RTC présente aussi des limitations importantes : sa capacité à transporter des données est limitée et les débits sont relativement faibles.

De plus, son infrastructure physique (la boucle locale cuivre) est coûteuse à entretenir. Son impact environnemental n’est pas non plus à négliger, puisque l’extraction du cuivre a une empreinte écologique significative.

Qu’est-ce qui remplacera le RTC ?

Les principales alternatives au RTC sont les technologies basées sur IP, comme la VoIP. Ces technologies utilisent la connexion internet pour transmettre la voix sous forme de paquets de données numériques. Elles offrent ainsi une meilleure qualité d'appel, des débits plus élevés et des fonctionnalités de communication supplémentaires : visioconférence, intégration avec d'autres applications, etc.

D'autres alternatives incluent les services mobiles, qui ont gagné en popularité en raison de leur flexibilité. Les réseaux mobiles de dernière génération, comme la 5G, offrent des vitesses de connexion comparables à celles de la fibre optique, rendant le RTC d’autant plus obsolète.

Le remplacement du réseau téléphonique commuté est inévitable dans la mesure où les lignes en cuivre sont amenées à disparaître progressivement. L'Arcep a annoncé cette fermeture entre 2023 et 2030. La fibre optique, plus efficace, moins coûteuse et à l’impact écologique modéré, prendra le relais dans toutes les zones géographiques concernées des offres RTC proposées par les opérateurs télécoms.



Keyyo vous accompagne dans votre projet télécoms !
Découvrez nos solutions télécoms alternatives au RTC pour moderniser votre téléphonie d'entreprise.

Vous souhaitez être rappelé(e) ?


Le préfixe doit correspondre au format français : 01, 02, 03, 04, 05, 06, 07 ou 09.

Merci !

Vous serez très bientôt rappelé(e) par un conseiller.

Simuler
ma solution

Être
rappelé

Demander un devis